Copromotion et coproduction de contenu : l’ère de la  cocréation  dans la promotion touristique

Mutualisation, collaboration et participation, voilà les mots qui sont employés pour décrire certaines nouvelles pratiques de marketing qui impliquent les consommateurs. En tourisme, il devient impossible d’ignorer l’importance grandissante des médias et réseaux sociaux et donc du consommateur dans le marketing touristique. En fait, ce qu’il faut comprendre c’est que les médias et réseaux sociaux ne doivent pas être considérés comme de simples canaux de communications d’entreprise à consommateur, mais qu’ils donnent le coup d’envoi d’une nouvelle ère de la communication et du marketing que le grand guru du marketing, Philip Kotler, nomme le marketing 3.0.

Dans cette nouvelle ère du marketing, comme je l’expliquais dans un récent article,   les consommateurs ne sont plus considérés comme de simples cibles pour les entreprises, mais sont considérés comme des ressources qui doivent être intégrées par les entreprises et destinations touristiques dans différents processus autrefois interne, comme la promotion. En fait, il s’agit de reconnaître que les voyageurs et résidents sont compétents pour produire du contenu et qu’ils sont devenus fort influents dans la promotion. Dans la réalité, il est devenu évident aujourd’hui que les consommateurs se fient davantage au contenu publier par leurs pairs qu’aux publicités provenant des gestionnaires du tourisme. Voici quelques exemples qui illustrent comment certaines destinations cherchent à intégrer cette nouvelle approche de marketing, la cocréation.

Comme le tourisme repose essentiellement sur l’information, la production de contenu a toujours constitué une tâche importante pour les gestionnaires du tourisme. Autrefois, cette production de contenu était souvent réalisée à l’interne ou confiée à des spécialistes du vidéo, de photos ou de communications.  Aujourd’hui, plusieurs se tournent sur la foule «crowd» pour alimenter leur contenu. À titre d’exemple, le site officiel  de la Comission Canadienne du tourisme est essentiellement construit à partir de vidéos et photos partagées par les Canadiens. Différents concours ont été organisés pour stimuler les Canadiens à partager leurs expériences. Ces contenus sont souvent réédités et réutilisés par la commission pour promouvoir la destination.  C’est pourquoi il est possible de parler de cocréation ou coproduction de contenu.

Les exemples de cette intégration des consommateurs dans la coproduction de contenu se multiplient de plus en plus et semblent donc émerger comme une nouvelle pratique en tourisme.

En publiant leurs photos, vidéos ou commentaires dans les réseaux et médias sociaux comme Facebook, YouTube, Instagram ou TripAdvisor, les voyageurs et résidents sont devenus les principaux acteurs de la promotion touristique. En fait, l’influence du bouche-à-oreille est sans précédent et faciliter par cette utilisation massive des réseaux et médias sociaux.

Intégrer cette influence des consommateurs dans la promotion devient un enjeu majeur en tourisme. Un bon nombre d’entreprise et de destinations touristiques tentent d’intégrer cette forme de cocréation appelée, la copromotion.

Encore une fois, il existe de nombreux exemples qui démontrent l’émergence de la copromotion en tourisme.

Parmi les exemples les plus connus, on peut certes nommer la campagne #MTLmoments de Tourisme Montréal, qui est un bel exemple de  copromotion. En incitant les Montréalais et visiteurs à prendre des photos et les partager #mtlmoments, la destination convertit les consommateurs en copromoteur de la destination. Je pourrais ici vous citer de nombreux autres exemples qui confirment cet intérêt grandissant des gestionnaires du tourisme â intégrer les consommateurs en tant que  copromoteur touristique.

Bref, l’idée de cet article n’est pas de vous proposer une liste exhaustive de tous les exemples possibles, mais plutôt de souligner que plusieurs nouvelles pratiques observables démontrent l’émergence de la nouvelle approche du marketing basée sur la collaboration et participation du consommateur : la cocréation.  Pour mieux comprendre et connaître cette nouvelle approche du marketing en tourisme vous pouvez me suivre sur Twitter â @asevigny .

About Alain Sévigny (31 Articles)
Je possède un MBA de même qu’une maîtrise en développement du tourisme. Je suis expert dans le domaine de l’expérience touristique, les technologies, le marketing et l’innovation en tourisme. En plus de mon blog, je termine un livre intitulé Le Marketing 3.0: le nouveau marketing touristique. Je suis conférencier et formateur et collabore présentement avec plusieurs projets innovants en tourisme avec @MITxULab et Geotourism Explorer.
%d blogueurs aiment cette page :